À 27 ans, elle devient la femme à avoir visité tous les pays du monde (193 !)… le plus rapidement possible

Au moins une fois dans notre vie, on a tous imaginé tout plaquer et partir faire le tour du monde. Sans but, sans planning,...

Au moins une fois dans notre vie, on a tous imaginé tout plaquer et partir faire le tour du monde. Sans but, sans planning, sans attache. Bye, bye le stress du quotidien. Un rêve utopique, pour beaucoup d’entre nous.

@Instagram/Expedition196

Pourtant, Cassandra de Pecol, alias Cassie, une Américaine de 27 ans, peut se targuer d’avoir vécu cette vie pendant 15 mois. Période durant laquelle la jolie blonde originaire de Washington a réussi l’exploit de traverser tous les pays du monde. Oui oui, vous avez bien lu, TOUS les pays. Soit, au total, 193 nations.

« Depuis que je vais à l’école, j’ai le désir de découvrir chaque pays du monde. Je suis intriguée à l’idée d’apprendre de nouvelles cultures, de voir de nouveaux paysages et d’en savoir plus sur toutes les religions. Aux États-Unis, nous avons la chance d’avoir un melting-pot de cultures et de gens qui viennent de tas d’horizons très différents. C’est peut-être ça aussi qui m’a donné envie d’ aller voir la beauté du monde de mes propres yeux » raconte Cassie.

Ce projet, à la fois fou et génial, baptisé « Expedition 196 », Cassie le prépare depuis ses 25 ans. Car voyager aussi longtemps sans travailler, demande beaucoup de moyens, financiers notamment. Afin de rendre son rêve possible, la jeune aventurière a donc dû lever des fonds. Un travail de longue haleine qui l’a poussée à rencontrer de nombreux investisseurs avec, pour objectif, de les convaincre de tout miser sur elle et sur son voyage de rêve.

À force de réflexion, Cassie a donc opté pour plusieurs projets à réaliser sur la route. Un documentaire filmé sur l’ éducation à travers le monde, de la promotion pour les hôtels éco-friendly qui, en échange, lui offrent l’hébergement gratuit ou encore un rôle d’ambassadrice pour l’Institut International pour la Paix par le Tourisme (IIPT). La jeune femme s’est également rapprochée de scientifiques et a réussi à obtenir une mission rémunérée : collecter de l’eau aux quatre coins de la planète pour que des études soient menées sur les taux de micro-plastique. Autant de partenaires qui lui ont permis de réunir les 180 000 euros nécessaires à l’aboutissement d’Expedition 196.

Tout au long de son périple, elle aura passé entre 2 et 5 jours par pays. Un rythme effréné, certes, mais qui était le prix à payer pour parvenir à vivre le rêve d’une vie. Et avec du recul, il y a fort à parier que le jeu en valait la chandelle. Cerise sur le gâteau, en plus d’avoir vécu une expérience exceptionnelle et incroyablement enrichissante, Cassie espère désormais intégrer le très réputé Guinness World Records en devenant la femme la plus rapide à traverser tous les pays du monde. Rien que ça.

Voici quelques-uns des plus beaux clichés de son voyage :

Croatie

@Instagram/Expedition196

Moldavie

@Instagram/Expedition196

Somalie

@Instagram/Expedition196

Tajikistan

@Instagram/Expedition196

Islande

@Instagram/Expedition196

Oman

@Instagram/Expedition196

Kazakhstan

@Instagram/Expedition196

Russie

@Instagram/Expedition196

Bali

@Instagram/Expedition196

Mongolie

@Instagram/Expedition196

Cambodge

@Instagram/Expedition196

Bhoutan

@Instagram/Expedition196

Philippines

@Instagram/Expedition196

Liban

@Instagram/Expedition196

Équateur

@Instagram/Expedition196

Israël

@Instagram/Expedition196

Jordanie

@Instagram/Expedition196

États-Unis

@Instagram/Expedition196

Source: Demotivateur

à voir aussi